To see the world, things dangerous to come to, to see behind walls, draw closer, to find each other and to feel. That is the purpose of life.

Pages

Objectif dressing réduit. #Episode 3 : Lister, racheter.




Je reprends aujourd’hui six mois après mon premier article sur le sujet les épisodes de mon dressing réduit. Depuis je n’ai presque rien acheté, même si j’ai eu la chance de me faire offrir dernièrement quelques belles pièces pour mes vingt ans (une pochette Sézane magnifique ou encore un très joli manteau noir). Mon style s’affirme et se renforce de jours en jours. Et comme je travaille beaucoup acheter est aujourd’hui très loin de mes priorités. Je suis effarée quand je vois des filles vouloir faire un mois sans achats comme si c’était un défi impossible ou lorsque je regarde Les Reines du shopping (et oui, ne croyez pas que je suis toujours dans ma tour d’ivoire de culture) et que je vois lors des présentations que les participantes ont en moyenne un budget de 500 euros par mois consacré à leurs tenues. Je suis la première à estimer que chacun peut mettre son argent où il le désire, n’empêche j’imagine leurs angoissants dressing remplis à craquer.


J’ai vraiment de plus en plus de mal à dépenser de l’argent dans un vêtement, et pourtant j’aime beaucoup la mode. Il est vrai que le fait d’être étudiante fait qu’il faut parfois économiser sur plusieurs mois pour s’offrir une jolie pièce, mais cela n’en est que plus valorisant et bénéfique. Aujourd’hui j’ai 30 pièces. Hors chaussures (cela reste là pour le coup quelque chose qui ne peut être rationnel) mais incluant manteaux, vestes, sacs et maillots de bain. Et cela ne m’empêche pas depuis la rentrée d’être habillée différemment tous les jours. Ce qui m’importe avec mon dressing, c’est que je voudrais qu’il soit fonctionnel. Je voudrais qu’il soit composé de pièces qui puissent parer à toutes situations, qu’il s’agisse du mariage d’une amie, d’un cocktail professionnel ou d’une journée à la campagne. Le problème c’est que je remarque bien que paradoxalement à mon envie d’épurer il me manque des pièces maîtresses, des vrais bons basiques. Et que je risque d’être bien embêtée un jour. Je sais donc qu’il va donc quand même falloir acheter, mais toutefois en s’imposant quelques règles.

Règle numéro 1 : Pas plus d’un achat par mois. En général j’ai toujours fonctionné de cette manière sans problème donc cela n’est pas la plus dure.
Règle numéro 2 : Toujours attendre la fin du mois pour acheter, lorsque les différentes factures et les imprévus ont eu fini de se décompter.
Règle numéro 3 : Essayer de faire entrer une pièce lorsqu’une autre sort. J’ai encore beaucoup de choses datant de mon tri de Juin à vendre et j’essaie à chaque fois de ne racheter que grâce un peu à l’argent et à la place libérée par la première.
Règle numéro 4 : Lister en début de saison les envies mais surtout les besoins. Attendre les soldes, des remises, un anniversaire ou mettre un peu de côté tous les mois. Annoter si l’achat est urgent ou non. Etre patiente.

Je respecte donc maintenant scrupuleusement ces règles, et j’ai établi ma Wish-list indispensable de l’année. Mais je refuse que l’argent ne soit consacré qu’à cela et que cela soit ma priorité. Car j’en ai d’autres plus importante (économiser pour mon voyage en Inde, mes études à Paris ou ailleurs l'an prochain ou aller voir mes amies parties en Erasmus). D'ailleurs j'ai beau dresser cette liste très rationnelle, organisée, avec des choses dont j'ai vraiment besoin, je ne peut pas m'empêcher de me trouver totalement futile et superficielle...




-       Marinières -  Petit Bateau – Modèle blanc  (achat d’Octobre 2013 – 30 euros au lieu de 60 – payé grâce à la vente de chaussures Zara via Vinted) et modèle bleu : Avoir les deux n’est pas une priorité mais elles sont épaisses, de bonnes qualité et se sont des pièces vraiment basiques pour la vie de tous les jours. 
-    Pull bleu marine – Sézane ou Petit Bateau : Indispensable car je n’ai aucun pull mais en attente d’économies ou des soldes.
-       Sweat gris simple - Isabel Marant x H&m (économies faites - achat prévu pour novembre 2013)
-       Le parfait t-shirt blanc -  Isabel Marant x Hsm  Indispensable (économies faites - achat prévu pour novembre 2013)
-        Chemise en jean brut : Indispensable (achat prévu après Noël)



-       
      Escarpins noirs en daim – Mellow Yellow : Indispensable, je n’ai aucune paire d’escarpins.  (en attente des soldes d’hiver)
-          Combinaison noire : La pièce parfaite pour une soirée professionnelle. (non urgent)
-      Robes noires : Les robes dans lesquelles je me sens vraiment à l’aise. Petite vue sur la Zara dos nu (non urgent)


-        
  Petit sac rouge rigide (non urgent) : Bel accessoire pour cesser d'être austère. 
-         Sac en cuir noir - Phénix Sézane : J’avais prévu de m’acheter le Pola mais suite à la modification du modèle j’espère revoir le Phénix le mois prochain qui me séduit par son côté très pratique et par son élégance. (Très urgent et très indispensable - économies faites par la cagnotte de mon anniversaire – achat prévu le plus rapidement possible)
-          Repetto noires vernies, modèle Camille : Chaussures idéales pour le travail. (non urgent)
-          Slippers noires (non urgent)
-        Escarpins noirs vernis : Les escarpins parfaits (projet très lointain d’achat des Pigalle de Louboutin lorsque j’aurais un vrai salaire).
-     Bottes de pluie noires – E.Stuart, repérées à Amiens. Indispensable pour survivre à Lille (assez urgent – achat prévu vers décembre 2013).



-          Sweat noir : Indispensable pour parer à mon manque de pulls. (mais vraiment non urgent)
-          Manteau camel : Excellent basique mais peut être pas indispensable pour cette année (non urgent)
-          Perfecto en cuir noir : Très indispensable mais cher. En attente. (cagnotte 21 ans ?)



Et vous, quel est votre rapport aux vêtements ? Avez-vous aussi établi votre wish-list pour l’année ? Composée de basiques importants ou plutôt de craquages de saison ? 

8 commentaires:

Elegantesque a dit…

J'aime bien le sweat Aint Laurent without Yves. Tu le trouves ou ? Moi j'ai déjà eu ce que je voulais pour la saison !

ca te dit qu'on se suive sur Facebook, Twitter et GFC ?

Kisses
Hannah
Elegantesque Blog

Sophie Fanton d'Andon a dit…

En ce moment j'essaie de vendre ce que je n'aime plus ou ce qui ne me va plus puisque j'entasse (surtout les chaussures) depuis longtemps.
C'est un bon concept que de vendre ce que tu ne veux plus pour racheter. Le problème est de réussir à vendre tes pièces le plus vite possible et sans trop baisser leur prix après quelques semaines.
J'ai donc hâte de me débarrasser de tout ça pour faire une bonne vieille virée shopping comme on les aime. En attendant, je fais des wish-list (ouui, je n'arrive pas à en avoir une arrêtée et complète vu qu'elles se font toutes dans un élan d'envie)
Pas d'argent pour mes 20 ans : mes parents m'offrent un appareil photo.

Fancy Melody a dit…

Je suis quasiment toujours la règle n°3 et c'est comme ça que mon dressing fonctionnement, autrement, mon placard aurait explosé sous le poids des vêtements!

Au passage, très jolie wishlist!

Lisa a dit…

Salut !

Cet article est pour moi :-)
Je suis d'accord avec toi sur le fait d'acheter en fin de mois, une fois que tout est payé et qu'on est sûre de ne pas avoir d'imprévus. Ce que je fais, je suis raisonnable :-) Par contre me dire un achat par mois, je crois ne pas en être capable. Je n'aime pas me mettre des limites...mais c'est pas pour autant que je n'y arrives pas. Avant j'achetai ce qui me plaisais et ensuite je culpabilisais...( ce avant ne remonte pas à si loin que ça) Maintenant je pense à ce que j'ai besoin, et je l'achète. C'est tout. Pas plus, pas moins...

J'aimerai essayer de faire comme toi, ne pas voir sur la quantité, mais songer à de belles marques plutôt que du h&m. Mais je n'y arrive pas, j'arrive pas à comprendre pourquoi tu souhaites acheter un tee shirt simple de la collection d'isabel Marant/ H&m alors qu'il y en a de bien moins cher qui se ressembleront tout autant ! C'est marrant aussi le fait de planifier ses achats à la lettre, de savoir ce que tu t'achèteras au mois de décembre !

Merci pour tes idées, c'est intéressant !
Bises et bonne soirée

Bubbles a dit…

Jolie sélection!
Il est vrai que les achats compulsifs sont inutiles et que au final il vaut mieux investir dans de vraies pièces coup de cœur. J’achète tous les 3 mois quelques pièces ou on me l'offre pour des occasions pour Noël ou les anniversaires.

"tour d'ivoire de culture" m'a bien fait rire! ;)

Marine a dit…

Je viens de lire attentivement ton article car j'ai un gros problème avec les vêtements, ou du moins, j'ai eu!
J'ai la chance (ou pas?) d'habiter encore chez mes parents, et d'avoir un revenu (je bosse l'été) assez gros qui me permet de me faire plaisir tout au long de l'année car le reste, c'est mes parents qui me le paie. Autant te dire que depuis trois ans, mon dressing s'est renmpli à vu d'oeil, et me créer un blog sur la mode n'a rien arrangé du tout.

Cepedant, cette année, j'ai dû faire une prépa durant l'été, ce qui m'a empêché d'aller bosser. Je peux te dire que ne pas avoir mon gros salaire "habituel" au bout du mois d'août m'a fait ouvrir les yeux à quel point je jeter mon argent par les fenêtres, même si je me disais "Marine, fait toi plaisir, de toute façon, cet argent ne te servira à rien d'autre pour le moment". En effet, j'ai pu gâter ma famille, mon chéri, partir en vacances et m'offrir de jolies pièces qui font toujours parties de mon dressing. Mais là.... Sans salaire, je me rend compte à quel point j'ai fait n'importe quoi. Alors, depuis quelques mois, je fais des listes, énormément de listes, un peu trop à mon gout même, avec toutes les choses dont j'ai envi, futiles ou non, et je les barre une fois acquisses. Ça me permet de dépenser bien moins, de toute façon, je n'en ai plus les moyens et mon père me tuerait aha, mais en plus, je suis bien plus heureuse quand je m'achète quelque chose qui trône sur la liste depuis déjà quelques temps.
Comme toi, je revend aussi beaucoup; dans un dépôt vente. Il est en ville et dès que j'y vais et qu'elle me donne un petit billet, j'en profite pour m'acheter une pièce qui se trouve sur ma liste, au lieu d'acheter quelque chose qui ne me servira pas!

Voilà, un grand merci à toi pour ton article que j'ai pris plaisir à lire, tu écris très bien, et je suis désolée pour le paver que je viens de te laisser.. bisous, Marine

Anonyme a dit…

J'ai beaucoup aimé ton article !
J'arrive à un stade de ma vie de "fashionista" où je ne veux acheter plus que des pièces indispensables comme toi !

J'achetais souvent en "achat compulsif", la plupart du temps pendant les soldes internet ou chez Primark (quand je vivais en Angleterre) mais j'ai décidé de me calmer. Même si il est hors de question pour moi de me séparer de mes anciens achats désormais je fais un peu plus attention à où je mets mon argent et ce n'est pas plus mal !

En tout cas tes petites annotations m'ont bien fait rire, je devrais m'y mettre :)

Soraya B a dit…

Ahh je me reconnais dans ton article.
J'essaye de changer ma consommation et de réduite mon dressing que de vêtements utiles et que je porte.
J'en ai marre de me faire avoir parce qu'il y a des soldes et je me dis que comme la pièce est en soldes même si j'en ai pas besoin et elle est belle, je vais l'acheter et la ranger dans mon placard et la retrouver avec encore l'étiquette dessus.
Lorsque j'aurais un vrai salaire j'aimerais investir dans des Louboutins.
Mais voyons les choses petit à petit..

Bisous Lucie