To see the world, things dangerous to come to, to see behind walls, draw closer, to find each other and to feel. That is the purpose of life.

Pages

French style, so damn cool ?

Garance, une référence. 

C’est dans mon lit ce matin, accompagnée des Inrocks et d’un thé que j’ai été interpelée par un article se trouvant entre l’interview de Jesse Eisenberg et la rencontre avec les Pixies - le groupe sort au passage son cinquième album, Indie Cindy, vingt ans après le dernier, vous aussi vous êtes trop contents de la nouvelle pas vrai ?

L’article en question, intitulé « How to be a french woman », enquêtait sur le vaste marché des livres destinés  à obtenir la signature de la femme française (French Woman don’t get fat, Parisian Diet, 20 Stylish Secrets I Leaned While Living in Paris, French Woman’s Secrets to Feeling Beautiful Everyday et j’en passe). Le mythe du french style, ou plutôt de la parisienne et de son style iconique  ne date pas d’hier.  On parle même récemment du concept de french hair, aka « le fameux coiffé-décoiffé effet naturel cool, effortless » comme nous le traduit Garance Doré. Alors j’ai réfléchi à ce qu’elle était pour moi…



Je la fantasme comme une femme jouant la carte d’une élégance discrète sans jamais paraitre embourgeoisée, adepte de la sophistication cool, d’un état d’esprit empreint d’un certain goût pour la liberté. Snobisme, nonchalance, naturel et brin d’insolence se ressentent à travers ses tenues. Chanel numéro 18 sur les doigts, perfecto sur les épaules et ballerines vernies aux pieds, elle use et abuse du mélange des genres, mixe volontiers classiques de créateurs et bijoux ramenés de voyage, se maquille sans que personne ne le remarque. En smoking ou en simple robe noire le soir, elle relève la journée les manches de sa chemise d’homme, et attache en un chignon rapide ses cheveux. Décontracté maitrisé.
Car l’élégance à la française c’est avant tout ça, se sentir à l’aise dans ses vêtements, faire des efforts pour ne pas avoir l’air d’en avoir fait. Etre naturelle, simple, cultivée mais frivole. 

L'art de la chemise blanche

Ma parisienne n’est pas forcément née à Paris, n’est d’ailleurs pas forcément française (Sofia Coppola à qui Emma Watson vole en ce moment la vedette n’est-elle pas la plus française des américaines ?) et jouit pourtant d’une renommée mondiale. Ma parisienne elle est comme ça, comme impeccable dès six heures du matin sans avoir fait grand chose. Elle a les cheveux de Lou Doillon, la classe d’EmmanuelleAlt et de Carine Roitfeld, voue un culte à Isabel Marant, suit les conseils avisés d’Inès de la Fressange, aime écouter Charlotte Gainsbourg, porte le trench comme Catherine Deneuve dans « Belle de Jour », rêve d’une carrière accomplie à la Garance Doré, adule Caroline de Maigret.

Caroline de Maigret dans toute sa splendeur
(il y a de quoi)

Rule number 1 : Piquer la chemise de son boyfriend

Telle que je l’imagine, la parisienne dans toute sa mythologie est finalement la femme que je voudrais être. Un idéal. Une femme épanouie, une femme résolument libre. 
Le smoking, tenue du soir de la parisienne, ici repris par Emma Watson.


(PS : les hommes français aussi ont du style)

 “Toutes les femmes du monde voudraient avoir l’allure d’une Parisienne. Elles ont confiance en elles, assument leurs différences et renforcent ce qu’elles ont d’unique, même si c’est un défaut”.

Natalie Portman

8 commentaires:

Curl and Dress Up a dit…

Merci pour ton commentaire :)

Ce post ... PAR-FAIT ! La parisienne fascinera toujours. Pour ce qui est de la parisienne "femme épanouie" tu devrais jeter un coup d'oeil au livre "Les Bourgeoises" de Sylvie Ohayon, on y apprend que sous leur façade qu'on leur envie la majeure partie d'entre elles ne le sont pas tant que ça ;)

Et puis ce nouveau thème de blog est juste magnifique !

Lison B. a dit…

Vraiment cool cet article! Disons que tu décris assez bien le style de la parisienne par excellence, un style qu'on aimerait toute atteindre : celui d'une femme qui inspire la classe, l'indépendance, la liberté, le style "sans prise de tête maîtrisé" le dynamisme aussi (ces femmes qui ont une vie hyper chronométrée entre carrière, shopping, amis et familles tu vois, et qui sont heureuses de cette vie là, qui ne s'ennuient jamais). D'ailleurs Garance nous dresse un beau tableau de ce style là sur Pinterest ( http://www.pinterest.com/garancedore/la-parisienne/ ) (je précise que Garance aussi est une référence pour moi).

bisous bisous
http://wildlysweet.blogspot.fr

Justine Paper a dit…

Très belle description :)
A noter quand même que tout en visant un idéal de vie et de style, l'essentiel est d'être bien dans sa peau, bien tel que l'on est et en accord avec l'image que l'on renvoie

Bel article !

Good Morning Pretty a dit…

Ton article est très bien écrit et résume très bien la femme parisienne. Faussement décontractée et élégante en toute occasion.
Je n'ai pas réussi à savoir en lisant ton article si tu aimais ou non ce style là ?
Personnellement, plus le temps passe et plus je trouve le look de la parisienne un poil "boring".. Ce n'est jamais moche c'est sûr mais ce n'est pas fou non plus.
Bises, Eli

Anonyme a dit…

Although it may feel counter intuitive to your ex boyfriend come back goals bbut it will make a drastic impact on
your relationships. When they are going to take a chance with your relationship, so tweak
it if it results in your getting back together can begin.



Also vissit my blog; he went back to his ex ()

Graffiti's Diaries a dit…

J'aime beaucoup ton idée de la parisienne, très classique finalement. Et c'est ça qu'on aime en France.
Je te souhaite un bon weekend,

Mélanie

www.graffitisdiaries.com

Justine a dit…

Très bel article, j'ai pris du plaisir à le lire :)

Ines Duhard a dit…

Ohlala j'adooooore la french touch!!
Pour moi Caroline de Maigret et Ines de la Fressange sont de pures modèles.. je suis trop fan!!!
Et j'adore le mec de la dernière photo uh uh uh haha

<3